CROATIAN  ENGLISH   ESPAÑOL FRANÇAIS  GREEK  NEDERLANDS  POLSKI  PORTUGUÊS EU   PORTUGUÊS BR  ROMANIAN  РУССКИЙ

What part will your country play in World War III?

By Larry Romanoff, May 27, 2021

The true origins of the two World Wars have been deleted from all our history books and replaced with mythology. Neither War was started (or desired) by Germany, but both at the instigation of a group of European Zionist Jews with the stated intent of the total destruction of Germany. The documentation is overwhelming and the evidence undeniable. (1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11)

READ MORE

Tuesday, February 9, 2021

FR -- LARRY ROMANOFF -- Les dirigeants d'entreprises et d'institutions américaines sont criminellement fous -- February 4, 2021

 

 

            


            Les dirigeants d'entreprises et d'institutions américaines sont criminellement fous

Liste de Crimes contre l'Humanité impunis !

Les Psychopathes qui nous dirigent ont laissé faire de nombreux Crimes contre l'Humanité pour des intérêts industriels ou étatiques !


Partie 2/3

 



 

Par Larry Romanoff pour La Pravda, le 4 février 2021


Traduction: Le Grand Changement

Dans un essai précédent, j'ai documenté la folie criminelle d'une grande partie du gouvernement et de l'armée américains. 
Nous nous tournons maintenant vers les institutions et les entreprises américaines, source première des psychopathes nécessaires pour peupler la Maison Blanche et le Congrès, les départements d'État, de la Défense et du Commerce. Depuis l'époque de la British East India Corporation de Rothschild, les dirigeants des multinationales ont eu plus de sang sur les mains que la plupart des majors-généraux. Il sera choquant pour de nombreux lecteurs de réaliser la malignité sociopathique qui imprègne, et est partagée par, les couloirs de pouvoir du gouvernement américain et ceux des multinationales. Dans le monde des entreprises (et souvent des institutions), les tendances malignes augmentent en relation directe avec le rang et la responsabilité, avec des caractéristiques antisociales, psychopathiques et sociopathiques de plus en plus prononcées aux niveaux supérieurs, la promotion devenant de plus en plus impossible sans ces tendances. Bien qu'il y ait des exceptions, les cadres supérieurs des grandes entreprises sont fondamentalement des criminels pathologiques, des sociopathes arrogants animés par la cupidité.




En 2014, GM a fait l'objet de poursuites judiciaires massives liées à des interrupteurs d'allumage défectueux qui coupaient le moteur de la voiture de leur propre chef tout en désactivant les airbags, les freins et la direction, souvent lors de voyages à grande vitesse et tuant souvent les occupants. GM était conscient de ce défaut, mais s'est contenté d'attendre pendant près de 15 ans pour éviter un rappel coûteux de millions de voitures. Ce n'est guère inhabituel ; les constructeurs automobiles américains ont, pendant des décennies, enterré les défauts de qualité, ce qui a entraîné des milliards de dollars de frais de réparation pour les clients et d'innombrables dizaines de milliers de morts et de blessés. Quelques années auparavant, GM a commercialisé une voiture appelée Corvair présentant des défauts de suspension arrière qui faisaient que les roues arrière se repliaient dans un virage, provoquant le retournement de la voiture et tuant généralement ses occupants, mais GM a obstinément refusé de modifier ces défauts. Il en était de même pour une voiture Ford appelée Pinto, dont le réservoir d'essence se rompait et prenait feu, souvent en incinérant les occupants mais, comme pour GM, une "analyse coûts-avantages" a déterminé que des poursuites judiciaires par des clients décédés seraient moins coûteuses qu'un rappel. (1) (2)


L'USAID, créée pour "promouvoir les intérêts politiques et économiques des Etats-Unis", a été transformée en une machine de génocide massif avec un financement pratiquement illimité, son objectif immédiat étant de maintenir la suprématie américaine en stérilisant au moins 25% des femmes dans les pays sous-développés. Soutenue par le Département d'État américain et l'armée, l'USAID s'est livrée à une coercition et une extorsion généralisées pour atteindre ses objectifs. Par exemple, les États-Unis ont refusé toute aide alimentaire à l'Inde pendant une famine à moins que le gouvernement n'accepte un programme national de stérilisations forcées, l'USAID organisant quelque 50.000 camps de stérilisation, où les autorités rafleraient les femmes locales et les amèneraient de force dans les camps pour les stériliser.
(3) (4) (5) Dans plusieurs pays, des dizaines de millions de femmes ont été contraintes d'avorter plutôt que de se faire stériliser, mais ont ensuite été rendues stériles. En Thaïlande, les femmes enceintes ont été forcées de se faire vacciner contre le tétanos afin d'obtenir des cartes d'identité pour leurs enfants, ces vaccinations entraînant le plus souvent des fausses couches, ce qui signifie qu'il s'agissait de vaccins abortifs de l'OMS. Les décès et les blessures permanentes se comptaient certainement par millions, voire par dizaines de millions, mais aucun registre n'était tenu. Reimert Ravenholt de l'USAID était un monstre, un véritable maniaque psychopathe génocidaire qui, avec les pleins pouvoirs du Département d'État américain, s'est chargé d'avorter tous les fœtus des femmes non blanches du monde et d'en stériliser le plus grand nombre possible. Ravenholt était non seulement responsable de plus de 100 millions d'avortements forcés, au moins ce nombre de stérilisations forcées, mais aussi d'au moins des millions de décès, mais personne ne s'est donné la peine de les compter.

Le bouclier de Dalkon


La société A.H. Robins a mis au point un stérilet qui s'est révélé non seulement dangereux mais aussi mortel, provoquant d'innombrables fausses couches, hystérectomies et décès. Il a rapidement été retiré des États-Unis, mais avec la coopération enthousiaste de l'USAID et de la Planification Familiale, Robins a continué à déverser des millions de ces dispositifs contraceptifs mortels dans plus de 40 pays en développement (6). "Ravenholt n'hésitait pas non plus à acheter d'énormes quantités de médicaments contraceptifs et de dispositifs intra-utérins (DIU) non éprouvés, non approuvés, défectueux ou interdits et à les distribuer pour que ses sous-traitants du mouvement de contrôle des populations puissent les utiliser sur des millions de femmes du Tiers-Monde sans méfiance, dont beaucoup ont souffert ou sont mortes en conséquence". (7) (8)

Merck et Vioxx !

 
En 2004, Merck a rappelé le Vioxx, son médicament anti-douleur qui a souvent provoqué des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux mortels. Il a été prouvé que Merck disposait de preuves solides des effets secondaires mortels de ce médicament, mais les a ignorés en raison de la rentabilité du médicament. Il a ensuite été révélé que les États-Unis avaient connu une augmentation immédiate du taux de mortalité d'environ 50.000 personnes l'année où le Vioxx est arrivé sur le marché, en particulier dans la tranche d'âge des plus de 65 ans à laquelle le Vioxx a été commercialisé, et une baisse similaire du taux de mortalité de 50.000 personnes l'année où le Vioxx a été retiré du marché, ce qui a entraîné des actions collectives massives. Les preuves circonstancielles suggèrent que Merck a sciemment mis sur le marché un médicament qui a provoqué des crises cardiaques au lieu de les prévenir, et a été responsable de la mort prématurée d'environ 500.000 personnes aux États-Unis, plus celles des autres pays où le Vioxx a été commercialisé.
(9)

Le programme de stérilisation de l'OMS ! 


Étant donné que l'OMS est largement contrôlée par les États-Unis et leurs intérêts d'État profond et que Bill Gates est le plus grand contributeur à l'OMS, nous pouvons considérer cette organisation comme une filiale américaine. Peu de gens en Occident savent que l'OMS a stérilisé frauduleusement environ 150 millions de femmes dans les pays sous-développés, à leur insu et sans leur consentement. L'OMS a concocté un vaccin contenant de l'hCg, l'hormone féminine nécessaire à l'implantation d'un embryon dans la paroi de l'utérus, l'a combiné avec l'anatoxine tétanique comme support et a vacciné toutes les femmes en âge de procréer, les rendant ainsi stériles en permanence.
(10)

L'épidémie parfaitement synchronisée de Pfizer !


De nombreux nouveaux médicaments s'accompagnent d'effets secondaires graves, les essais étant risqués et presque impossibles à réaliser en Occident. Les sociétés pharmaceutiques emmènent donc leurs essais dans les pays pauvres où les lois ne sont pas préparées et où les gens ne comprennent pas les risques. Au moment précis où Pfizer était prêt à commencer les essais d'un nouveau médicament contre la méningite, le Nigeria a été soudainement et inexplicablement frappé par l'une des pires épidémies de méningite de l'histoire. Mais une controverse a éclaté sur la relation entre la nécessité pour Pfizer de procéder à des essais et l'épidémie de méningite, car l'OMS s'était rendue au Nigeria immédiatement avant avec l'un de ses programmes de vaccination, le moment et les lieux de l'épidémie de méningite correspondant apparemment parfaitement aux vaccinations de l'OMS et répondant au besoin de Pfizer de disposer d'un grand nombre de sujets d'essai. De plus, l'autorisation du gouvernement pour l'essai clinique de Pfizer avait été falsifiée après coup sur le papier à en-tête d'un département inexistant, et antidatée avant l'étude. (11) (12)


 

 

Institut Rockefeller pour la recherche médicale !


Il est maintenant prouvé que "l'épidémie de grippe espagnole" de 1918 qui a tué plus de 50 millions de personnes n'était pas une épidémie naturelle, mais qu'elle a été causée par un programme expérimental de vaccination contre la méningite de l'Institut Rockefeller qui a été lancé à Fort Riley par l'armée américaine, et qui s'est répandu dans le monde entier à partir de là. Il semble que la vérité ait été enterrée depuis plus de 100 ans. (13)

Sang contaminé !

 
Au début des années 1980, des milliers de Canadiens ont été infectés par le VIH et des dizaines de milliers par l'hépatite C, à cause des produits sanguins contaminés distribués par les laboratoires canadiens Connaught et la Croix-Rouge canadienne qui ont franchi la ligne de la négligence criminelle et de la folie. Des millions d'unités de sang contaminé ont été sciemment vendues dans le monde entier, mais les profits ont été énormes, l'IVIG valant en poids bien plus que de l'or. Les participants à cette atrocité comprenaient des sociétés pharmaceutiques et des courtiers en sang américains, Bill Clinton, et le gouvernement canadien. (14) (15) (16)

 

La légende veut que les embouteilleurs de Coca-Cola aient régulièrement organisé l'assassinat de dirigeants syndicaux en Amérique du Sud et en Amérique centrale pour empêcher la formation de syndicats. Les dirigeants de Coca-Cola ont nié toute responsabilité dans tous les cas, affirmant que les embouteilleurs étaient des agents indépendants. Au Mexique, les médias ont rapporté que tous les employés de Coca-Cola ont été contraints de démissionner, certains sous la menace d'une arme, après l'accréditation d'un syndicat. (17) (18)

Nestlé est l'une des quatre entreprises les plus cotées au monde. Selon une estimation, plus de 50 millions de nourrissons sont morts depuis la Seconde Guerre mondiale après avoir bu du lait artificiel pour bébés dans des pays non développés où les biberons et l'eau ne peuvent pas être facilement stérilisés. Nestlé n'est pas le seul coupable mais contrôle peut-être la moitié du marché. (19)


Les universités américaines sont tout aussi coupables que leur gouvernement et leurs entreprises de commettre des atrocités inhumaines. Voici des références à deux articles qui détaillent le vol scandaleusement illégal d'ADN chinois par l'Université de Harvard et une expérience humaine atroce réalisée sur des enfants chinois par l'Université de Tufts. Tous deux étaient criminels, à la limite de la folie, et tous deux enveloppés dans un brouillard d'illégalité, de dissimulations, de mensonges, de maladies et de décès. (20) (21)



Il existe une litanie d'expérimentations humaines répréhensibles aux États-Unis, généralement réalisées par une institution américaine respectée pour l'armée américaine. Généralement, le gouvernement américain et les universités et hôpitaux américains ont eu accès à des enfants dans des orphelinats, des institutions psychiatriques, des foyers d'accueil et des hôpitaux, en tant que sujets d'expérimentation libres. De nombreuses universités et hôpitaux américains de premier plan ont soigneusement éliminé de leur histoire toute trace d'expérimentation humaine, notamment le MIT, Harvard, l'université de Rochester, l'université de New York, l'université de Washington, l'université de Chicago, l'université Vanderbilt, l'université de Cincinnati, l'université Columbia, etc.


À Harvard et à l'université de Cincinnati, les médecins ont torturé et tué de nombreuses personnes sans défense en prétendant étudier "l'effet de la température glaciale sur les troubles mentaux". Ils déshabillaient les patients souffrant de troubles mentaux et les plaçaient entre les couches d'une couverture caoutchoutée dans laquelle circulait un fluide réfrigéré, ce qui amenait la température du corps bien en dessous du point de congélation. Ces personnes sans défense ne pouvaient rien faire d'autre que de rester allongées pendant des jours, froides, affamées, couvertes d'urine et d'excréments, tout en se regardant lentement mourir de froid. (22) (23)



Pour aider l'armée américaine à incinérer les "rebelles" au Vietnam, l'université de Harvard a recommandé d'infuser du phosphore blanc dans le Napalm, qui ne peut pas être éteint une fois allumé et qui brûle un homme jusqu'à la mort, même sous l'eau. Harvard et l'université de Chicago ont injecté du diéthylstilbestrol à des milliers de femmes enceintes, ce qui a presque universellement entraîné des fausses couches et des morts-nés, les mères n'apprenant jamais pourquoi elles avaient perdu leur bébé. Dans une expérience réalisée pour la marine américaine, le biochimiste Edward Cohn de Harvard a injecté du sang de vache à des prisonniers, avec des résultats qualifiés de "catastrophiques". 
Le professeur Richard Strong de Harvard a intentionnellement infecté des Philippins avec le choléra et la peste, les sujets mourant bien sûr tous.

Ce sont les professeurs de Harvard qui ont affirmé que les individus qui s'engageaient dans la désobéissance civile possédaient des cellules cérébrales défectueuses, recevant des fonds pour près de 600 "projets de recherche" impliquant des lobotomies frontales. 
Les victimes ont été arrêtées par le FBI sur la base de fausses accusations, puis lobotomisées. Bien entendu, le processus a transformé les victimes en légumes, et est ainsi devenu un traitement de conditionnement favori du FBI pour les dissidents politiques.



Le Dr John C. Cutler était l'un des très nombreux monstres inhumains qui ont mené certaines des expériences humaines les plus effroyablement trompeuses et méprisables. Dans un cas, il a infecté des milliers de Guatémaltèques avec la syphilis dans le cadre d'une expérience militaire américaine. La plupart d'entre eux sont morts.

Le Dr Lauretta Bender, la "pédopsychiatre de l'enfer", était neuropsychiatre à Bellevue, où elle a été la "pionnière" de l'utilisation inhumaine d'une thérapie par électrochocs excessive et violente sur des milliers d'enfants, leur injectant également du LSD et du Metrazol. Peu d'entre eux ont survécu.



Le Dr Albert M. Kligman, de l'université de Pennsylvanie, a mené des expériences pour l'armée américaine, Monsanto et Dow Chemical, afin de déterminer les effets des dioxines sur les humains. Peu ont survécu, et tous les dossiers d'identité des prisonniers ont été détruits.
L'armée américaine et la CIA ont versé 400.000 dollars à Kligman pour tester de nouvelles drogues sur les détenus. L'université de Pennsylvanie a fourni les scientifiques, la prison a fourni les victimes et la CIA a fourni l'argent.


Pendant près de 20 ans, le Dr Saul Krugman de l'université de New York a mené des études à grande échelle à l'école publique Willowbrook pour enfants retardés, financée par l'armée américaine, où il a infecté tous les enfants avec l'hépatite, généralement en obtenant des fèces de patients atteints d'hépatite, en mélangeant les fèces dans des milk-shakes et en les donnant aux enfants.


Le Dr Eugene Saenger était un radiologue de l'université de Cincinnati, engagé par l'armée américaine pour recueillir des informations sur les effets de l'exposition aux radiations nucléaires sur l'homme. Il a falsifié des formulaires de consentement et exposé les patients à l'équivalent d'environ 20.000 radiographies pulmonaires en une heure. Après les vomissements, les saignements et les convulsions, tous les patients sont morts. Beaucoup étaient de jeunes enfants. La Radiological Society of North America a décerné à Saenger une médaille d'or pour ses "réalisations professionnelles" en contribuant à réduire le surplus de pauvreté de la nation.


Selon des sources fiables, sur une période de 20 ans peut-être, plus de 4000 expériences de radiations similaires ont été menées sur plusieurs dizaines de milliers d'Américains par des médecins financés par l'armée américaine. Le dossier est si fragmenté et la pratique si répandue, les documents si souvent détruits et les suivis si rarement effectués qu'il n'y a aucun moyen de connaître le bilan des handicaps, des vies et des familles ruinées, et des décès.

Le Dr Chester Southam était un immunologiste de l'hôpital Sloan-Kettering qui a organisé un projet de recherche à l'hôpital juif des maladies chroniques de New York pour évaluer les réponses immunitaires humaines aux cancers. Sa méthode a consisté à injecter et à transplanter des cellules cancéreuses vivantes dans des milliers de victimes sans méfiance pendant plus d'une décennie, dans le cadre de recherches financées par l'Institut national de la santé et l'armée américaine.

*
Les écrits de M. Romanoff ont été traduits en 30 langues et ses articles ont été publiés sur plus de 150 sites d'information et de politique en langue étrangère dans plus de 30 pays, ainsi que sur plus de 100 plateformes en langue anglaise. 
Larry Romanoff est un consultant en gestion et un homme d'affaires à la retraite. Il a occupé des postes de cadre supérieur dans des sociétés de conseil internationales et a été propriétaire d'une entreprise internationale d'import-export. Il a été professeur invité à l'université Fudan de Shanghai, où il a présenté des études de cas sur les affaires internationales à des classes supérieures du EMBA. M. Romanoff vit à Shanghai et écrit actuellement une série de dix livres généralement liés à la Chine et à l'Occident. Il est l'un des auteurs de la nouvelle anthologie de Cynthia McKinney, "When China Sneezes" (Quand la Chine éternue). Ses archives complètes peuvent être consultées sur : https://www.moonofshanghai.com/ and http://www.bluemoonofshanghai.com/

 

Il peut être contacté à l'adresse suivante: 2186604556@qq.com.


Notes


Informations complémentaires :


L'entreprise criminelle psychopathe appelée Amérique ; https://www.moonofshanghai.com/2020/11/the-psychopathic-called-america.html
La pathologie de la concurrence américaine. https://www.moonofshanghai.com/2020/09/blog-post_41.html

Références : 
(1) https://www.npr.org/2014/03/31/297158876/timeline-a-history-of-gms-ignition-switch-defect
(2) https://www.caranddriver.com/news/a31965015/gm-settles-lawsuit-ignition-switch-car-values/
(3) https://www.pop.org/project/stop-forced-sterilizations-in-india/
(4) https://www.bbc.com/news/world-asia-india-30040790
(5) https://www.theguardian.com/world/2014/nov/12/india-sterilisation-deaths-women-forced-camps-relatives
(6) https://www.pop.org/money-for-mischief-usaid-and-pathfinder-tag-team-women-in-the-developing-world/

(7) 
https://thenewatlantis.com/wp-content/uploads/legacy-pdfs/20120411_TNA35Zubrin.pdf
(8) 
https://world.wng.org/2013/05/the_use_of_a_baby
(9) 
https://www.unz.com/runz/chinese-melamine-and-american-vioxx-a-comparison/
(10) 
https://www.moonofshanghai.com/2020/05/a-cautionary-tale-about-who.html
(11) Panel Faults Pfizer dans un essai clinique au Nigeria en 1996 ;  
www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2006/05/06/AR2006050601338.html
(12) 
https://www.moonofshanghai.com/2020/05/a-cautionary-tale-about-who.html
(13) 
https://www.unz.com/lromanoff/the-1918-rockefeller-us-army-worldwide-pandemic/
(14) 
https://www.cbc.ca/strombo/news/canadas-tainted-blood-scandal
(15) 
https://www.thecanadianencyclopedia.ca/en/article/book-review-bad-blood-tainted-blood-scandal
(16) 
https://nationalpost.com/news/canada/victims-of-canadas-tainted-blood-scandal-to-share-207m-compensation-fund-surplus
(17) 
http://www.killercoke.org/downloads/spilling-blood-11_11_03.pdf
(18) 
http://www.killercoke.org/crimes_colombia.php
(19) 
https://www.moonofshanghai.com/2020/10/en-larry-romanoff-nestle-murdering-with.html 
(20) 
https://www.moonofshanghai.com/2020/09/harvard-universitys-fraudulent-chinese.html
(21) 
https://www.moonofshanghai.com/2020/09/tufts-universitys-fraudulent-china.html
(22) Goldman & Murray, Journal of Nervous and Mental Disease, 1943, (American Journal of Physiology, 1941). 
https://journals.lww.com/jonmd/Citation/1943/02000/STUDIES_ON_THE_USE_OF_REFRIGERATION_THERAPY_IN.4.aspx
(23) University of Cincinnati; "Studies on the use of Refrigeration Therapy in Mental Disease". 
https://ahrp.org/1940s-a-series-of-hypothermia-experiments-at-harvard-and-the-university-of-cincinnati-subjected-mental-patients-prolonged-to-freezing-temperatures/

La source originale de cet article est la 
PRAVDA

 

Copyright © Larry Romanoff, PRAVDA, 2021

 


L.Romanoff´s interview

Larry Romanoff,

contributing author

to Cynthia McKinney's new COVID-19 anthology

'When China Sneezes'

When China Sneezes: From the Coronavirus Lockdown to the Global Politico-Economic Crisis

 

 

CROATIAN  ENGLISH   ESPAÑOL FRANÇAIS  GREEK  NEDERLANDS  POLSKI  PORTUGUÊS EU   PORTUGUÊS BR  ROMANIAN  РУССКИЙ

What part will your country play in World War III?

By Larry Romanoff, May 27, 2021

The true origins of the two World Wars have been deleted from all our history books and replaced with mythology. Neither War was started (or desired) by Germany, but both at the instigation of a group of European Zionist Jews with the stated intent of the total destruction of Germany. The documentation is overwhelming and the evidence undeniable. (1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11)

READ MORE